MUSIQUE      CINEMA      ARTS VISUELS      LIVRES      POST DIGITAL

23 avril 2015

Print on demand: du livre à l'exposition, ou l'inverse

Hebergeur d'image
Illustration: spreads de Shirana Shahbazi, ”Monstera”
Espace critique libéré des contraintes conventionnelles, s’emparant de moyens de reproductions et d’impressions accessibles et support de diffusion démocratique, le livre d'artiste, qu'il soit illustré, visuel ou photographique, renaît depuis une décennie et permet une relecture d'images préexistantes. ”Print on demand” revient sur ce nouvel âge d'or par l'intermédiaire de livres récents de Shirana Shahbazi, Linus Bill et autres Erik van der Wejde. Où, du livre à l'exposition, il n'y parfois qu'un pas.

04 avril 2015

Kino Klub: Gilles Furtwängler & Lionel Friedli | TEDxLausanne



Acteur incontournable de la scène artistique lausannoise, Gilles Furtwängler (1982) se démultiplie entre travail de sculpture, de graphisme, de textes (on se souvient de ses imposantes écritures sous formes de poèmes / rébus sur les cimaises des Mouettes récemment) et participation à la belle et déjà longue aventure du Centre d’art Circuit (fondé en 1998).  Ci-dessus, Furtwängler, en compagnie du musicien Lionel Friedli, reprend la même systématique textuelle, faite de superposition  d’écrits personnels et de phrases trouvées pour une performance qui semble répondre de la meilleure façon à ce que TedxLausanne annonce – en anglais – sur son site: « There is always something to learn from another point of view. Are you ready to go beyond, to stay open? ». A défaut d'avoir assisté à la version locale de cette série de micro-conférences en février passé et d'être en droit de pouvoir témoigner du succès de l'entreprise en question, délectons-nous des commentaires adressés en réaction de cette performance et osons nous interroger sur cette question fondamentale: « Who's more stupid, the junky on the stage or the audience clapping like chimps at the end ? »

02 avril 2015

Speaches: mars 2015

Maulde Cuérel pour Think Tank
Illustration: Maulde Cuérel
Un tour d'horizon mensuel opéré par la petite rédaction de Think Tank, c'est la garantie de passer d'un registre à un autre, d'un disque à une exposition, d'une grosse surprise à une hypothétique confirmation, ce sans transition, parfois avec un peu de mauvaise foi, mais toujours avec honnêteté et enthousiasme. Un mois de mars qui voit le dernier film d'Inarritu doublement à l'honneur, alors que les anciens (Eastwood) et d'autres revenants éternels (Björk, Koons) semblent faire de vieux os. Et attendant le nouveau Spotify vendu par Jay Z…

29 mars 2015

Print on demand: 3M, Xerox et papier de riz

Illustration: Sonia Landy Sheridan, ”Generative Systems”, 1973



Nous sommes en 1970. La School of the Art Institute of Chicago est témoin d'une entreprise dont peu de gens se souviennent: obsédée par la marque 3M et son premier appareil de reproduction couleur, l'artiste américaine Sonia Landy Sheridan se lance dans une série d'expérimentations inédites entre groupes industriels et artistes. Notre thématique ”Print on demand” revient sur cette alliance hors-norme (sous le nom ”Generative Systems”) qui ouvrira plus tard la voie à une utilisation affranchie de Xerox et autres copieurs grands-publics.

20 mars 2015

Poplucide : est-ce mal de mélanger musique et théorie? Le cas de Future Brown (et de Red Bull contre Red Bull)

Illustration: Johanne Roten


La sortie du premier album éponyme de Future Brown a provoqué une petite polémique dans la presse musicale anglo-saxonne. Deux critiques ayant reproché à cet album d’être trop théorique, les membres de Future Brown leur ont répondu. Alors est-ce une gageure que de théoriser tout en faisant de la musique ?

13 mars 2015

Natural Fair: Comment Removal Blues, une exposition online

Illustration: Etienne Garachon pour Natural Fair


Entouré de ses fidèles contributeurs sous l'égide du blog ”Natural Fair”, Think Tank répond à l'invitation d'exposition online du symposium Post Digital Cultures avec PDFs, dossiers Dropbox, comptes Instagram, conférences de Keanu Reeves et autres. C'est ici, alors que les explications sont ci-dessous!

09 mars 2015

La figure féminine, fil rouge du récit dans Inherent Vice de Paul Thomas Anderson

Illustration: Louisa Gagliardi


Perdu dans le monde mouvementé et terriblement flou du début des seventies sur la West Coast quelque part aux alentours de Los Angeles, Paul Thomas Anderson nous transmet une nouvelle fois un discours sur l’Amérique contemporaine. Après le pétrole et la religion (There Will Be Blood et The Master), c’est au tour des évasions psychédéliques et d'un jeu de cache-cache subtile perdu dans les méandres d'une enquête hallucinée.

05 mars 2015

Speaches: février 2015

Illustration: Maulde Cuérel

Ce deuxième Speaches de l'année 2015 se faufile a travers les nuées givrantes et autres grisailles pour aménager un coin de lumière sous forme de critiques aussi incitatives et joyeuses qu'impitoyables. Retour sur le Morgins Festival, conseil d'écoute et de lecture (Future Brown y côtoie Maigret), descente en règle du dernier Wachowski, et en prime, un éclairage enthousiaste du récent spin-off de Breaking Bad. De quoi s'éclairer la tête et se réchauffer les oreilles dans les chaumières...

28 février 2015

Du mur au plafond, derrière les cimaises ou contre les vitres

Photo: Pierre Vadi, Centre Culturel Suisse, 2014-2015 © Julien Gremaud



Des barres d'aluminium, de l'odeur de souffre, du plexiglas, des murs déviés, coupés ou allongés, des plafonds solidarisés au sol, et une arrière-cour utilisée comme white cube: quatre détours pour autant de façons de voir une exposition sous un air revitalisant cet hiver, entre Zurich, Paris, Genève et Vevey. Pierre Vadi, Raphael Hefti, Isabelle Cornaro et le trio Gilles Fürtwangler, Vianney Fivel et Camille Besson. Autant de propositions réactivant le passé prestigieux ou industriel de ces espaces.

26 février 2015

Print on demand: aux sources de l'image

Hebergeur d'image
Illustration: James Welling, gif d'après la série ”Tile Photograph”, 1985
Etymologiquement, la source vient de sorse, « eau qui sort de terre; endroit où un cours prend sa source ». En photographie, cette empreinte relève de la même idée. Enfin, ça l'était, puisque aujourd'hui l'apparition de l'instantané ne se dévoile presque plus qu'à travers des capteurs et affichages numériques. Historiquement, le triangle sacré ”boîte noire-révélation-fixation” a longtemps imposé ses contraintes techniques et temporelles. Et l'on dépendait fortement des progrès techniques pour diffuser cette image. La nuance, de taille, est plus que jamais réinterrogée par une multitude d'artistes contemporains, capitalisant tous sur le pouvoir évocateur du passé argentique, Christian Marclay en première ligne. Suite de notre thématique ”Print on demand”!