MUSIQUE      CINEMA      ARTS VISUELS      LIVRES      POST DIGITAL

15 octobre 2014

Souriez, voici le LUFF !

Matallo de Cesare Canevari, 1970, dans la section "Celebrating 20 Years of Cinémas Bis"
Réjouissez-vous, le LUFF débarque ! Avec son zizi en guise de visuel, le plus indépendant et loufoque des festivals démarrent mercredi avec une razzia de films dingues et de concerts trashouilles où hauts-parleurs se loveront dans les airs. On vous fait une petite idée du festin qui vous attend du 15 au 19 octobre à Lausanne !

10 octobre 2014

Poplucide: la star féminine, idole militaire

Illustration: Manuela Soto
Lorsque la parole est donnée aux armes et que les gens meurent, la place réservée à la musique dans les cargaisons et les priorités ne semble pouvoir qu’être restreinte. Pourtant, musique et militaire marchent côte à côte chaque fois que l'occasion se présente. La star féminine y finit même par servir d’idole pour les soldats. Retour sur un phénomène hérité des premières années de la pop et toujours d’actualité avec la kurde Helly Luv. 

07 octobre 2014

Speaches: Septembre 2014

Illustration: Johanne Roten

Un disque qui s'écoute seul, des plus beaux livres, des penseurs teutons à Birmingham, une série produite par Arte, des marchandises non désirées sur iTunes, des blagues-sur-les-gens-de-couleur, du rock nostalgique, un festival suisse grand public, et puis un autre, de l'Art Brut et puis des frères Gallagher restaurés. 30 jours qui ont fait un joli mois de septembre, autant d'opportunité de témoigner du temps avec, on l'espère, toujours autant de curiosité. Speaches, c'est parti, presque au complet!

01 octobre 2014

Poplucide : Nicki Minaj, un booty secoue le mainstream

Illustration: Thomas Koenig
Avec son dernier clip "Anaconda", Nicki Minaj a suscité de nombreuses réactions, souvent outrées, voir carrément violentes. Cet élan de slut-shaming, cette agressivité face à un comportement sexualisé féminin assumé, font prendre conscience de la présence toujours forte d’un discours sexiste et raciste au sein du mainstream. 

29 septembre 2014

P'tit Quinquin : vertiges de l'humour

P'tit Quinquin de Bruno Dumont, 2015
Après plusieurs films dramatiques, Brunot Dumont s’est vu offert la possibilité par Arte d’écrire et réaliser une mini série-télé. Une démarche qui s’apparente au système américain où de grands réalisateurs se sont amusés avec les gammes spécifiques de l’épisode, sa durée et son format. Mais P’tit Quinquin n'est pas qu’une simple série et ressemble plus à un véritable long-métrage de 200 minutes qui, d’ailleurs, a été projeté à la mi-septembre à Genève au Cinéma du Grütli, sans coupes et au format 2,40.

19 septembre 2014

La planète des singes, l’affrontement

Illustration: Charlotte Stuby
Qu’est-ce que l’humanité ? Ces frontières avec le monde animal ? Le premier opus traitant des origines de la planète des singes avait évoqué cette question d’une manière conceptuelle à travers l’amour inter-espèce luisant dans le regard de James Franco. Ce second film aborde lui l’aspect social, entre commune utopiste et luttes pour survivre dans un monde détruit. 

12 septembre 2014

Les Amants électriques et Trondheim en même temps : le Festival BD-Fil fête ses 10 ans !

Illustration: Cheatin' (Les Amants électriques) de Bill Plympton
Il y a 10 ans, le Festival de bande dessinée de Sierre mettait le clef sous la porte. En forme de soutien – ou plutôt pour perdurer l’initiative de ce premier événement, mythique dans le monde de la BD – Lausanne décide, sous l’impulsion de Philippe Duvanel, de lancer son festival dédié aux cartoons. Ce week-end, le festival fête ses 10 ans de la plus belle des manières entre invités de prestige, dédicaces, soirées à thème (voir Trondheim et Zep jouer au ping-pong), expositions originales et soirée d’ouverture burlesque. Le tout, avec un certain Lewis Trondheim comme invité d’honneur.

10 septembre 2014

Boyhood : comment parler d'un film tronqué par ses spécificités de production ?

Illustration: Julien Gremaud
Boyhood raconte l’histoire d’un jeune texan que le spectateur suit de son enfance à son entrée à l’université. Jusqu’ici, rien de vraiment appétissant car c’est dans la production de l’œuvre que le film contient son originalité. En effet, le réalisateur Richard Linklater (connu notamment pour le "classique" du cinéma indé américain Dazed & Confused) a choisi une façon toute particulière de filmer ses acteurs : le tournage a duré 12 ans, à raison d’une petite semaine par année, dans le but de réellement voir ses acteurs-personnages grandir, et affronter le temps qui passe.

04 septembre 2014

Speaches: Août 2014

Illustration: Johanne Roten



On s'y croirait, on finissait par presque la souhaiter: la rentrée, les alarmes d'écoles, les matinées fraiches, le surf au Pays-Basque, l'été indien encore plus attendu pour les raisons que l'on sait. Et puis non, tout de même, un bel été, le Midi Festival, toujours aussi incontournable, Locarno pas nécessairement la chose à louper du côté du cinéma (et des à-côtés dont on ne se lassera jamais) et puis, oui, on l'oublierait presque, les grandes vacances, les voyages et les belles routes. Speaches août 2014, c'était la belle échappée libre, sans trop de soucis. De quoi se laisser glisser dans de nombreuses distractions.

28 août 2014

Nox Orae 2014

Illustration: Guillaume Dénervaud pour Nox Orae (adaptation)
Nox Orae, 5ème édition. Une double nuit du rivage pour terminer de la meilleure des façons un mois d'août avare en soleil: cinq groupes internationaux entourés par trois formations helvétiques du cru se succédant sur une scène unique, un cadre toujours aussi idyllique dans la Riviera, une identité réaffirmée et un public qui s'élargit. L'année de la plénitude pour l'un des plus jeunes festivals de Suisse romande (et peut-être l'un des plus attachants) ? Peu avant les premiers feux, incursion dans l'histoire de la Nox Orae aux côtés de Maude Paley, co-programmatrice et fondatrice de cette excellente adresse.