MUSIQUE      CINEMA      ARTS VISUELS      LIVRES      POST DIGITAL

12 septembre 2014

Les Amants électriques et Trondheim en même temps : le Festival BD-Fil fête ses 10 ans !

Illustration: Cheatin' (Les Amants électriques) de Bill Plympton
Il y a 10 ans, le Festival de bande dessinée de Sierre mettait le clef sous la porte. En forme de soutien – ou plutôt pour perdurer l’initiative de ce premier événement, mythique dans le monde de la BD – Lausanne décide, sous l’impulsion de Philippe Duvanel, de lancer son festival dédié aux cartoons. Ce week-end, le festival fête ses 10 ans de la plus belle des manières entre invités de prestige, dédicaces, soirées à thème (voir Trondheim et Zep jouer au ping-pong), expositions originales et soirée d’ouverture burlesque. Le tout, avec un certain Lewis Trondheim comme invité d’honneur.

10 septembre 2014

Boyhood : comment parler d'un film tronqué par ses spécificités de production ?

Illustration: Julien Gremaud
Boyhood raconte l’histoire d’un jeune texan que le spectateur suit de son enfance à son entrée à l’université. Jusqu’ici, rien de vraiment appétissant car c’est dans la production de l’œuvre que le film contient son originalité. En effet, le réalisateur Richard Linklater (connu notamment pour le "classique" du cinéma indé américain Dazed & Confused) a choisi une façon toute particulière de filmer ses acteurs : le tournage a duré 12 ans, à raison d’une petite semaine par année, dans le but de réellement voir ses acteurs-personnages grandir, et affronter le temps qui passe.

04 septembre 2014

Speaches: Août 2014

Illustration: Johanne Roten



On s'y croirait, on finissait par presque la souhaiter: la rentrée, les alarmes d'écoles, les matinées fraiches, le surf au Pays-Basque, l'été indien encore plus attendu pour les raisons que l'on sait. Et puis non, tout de même, un bel été, le Midi Festival, toujours aussi incontournable, Locarno pas nécessairement la chose à louper du côté du cinéma (et des à-côtés dont on ne se lassera jamais) et puis, oui, on l'oublierait presque, les grandes vacances, les voyages et les belles routes. Speaches août 2014, c'était la belle échappée libre, sans trop de soucis. De quoi se laisser glisser dans de nombreuses distractions.

28 août 2014

Nox Orae 2014

Illustration: Guillaume Dénervaud pour Nox Orae (adaptation)
Nox Orae, 5ème édition. Une double nuit du rivage pour terminer de la meilleure des façons un mois d'août avare en soleil: cinq groupes internationaux entourés par trois formations helvétiques du cru se succédant sur une scène unique, un cadre toujours aussi idyllique dans la Riviera, une identité réaffirmée et un public qui s'élargit. L'année de la plénitude pour l'un des plus jeunes festivals de Suisse romande (et peut-être l'un des plus attachants) ? Peu avant les premiers feux, incursion dans l'histoire de la Nox Orae aux côtés de Maude Paley, co-programmatrice et fondatrice de cette excellente adresse.

20 août 2014

Natural fair : PC Music et beats émotifs

Illustration: Enrico Boccioletti


Autour et en dehors du label PC Music, la musique électronique anglaise actuelle se veut délibérément pop, avec une pluie titres low-fi émotifs et entêtant avec leur esthétique post-internet. Tour de piste de Sophie à Hannah Diamond en passant par Dannie L. Harle. 

14 août 2014

Festival del Film de Locarno 2014:
Ballades en forêt, angoisses et trésors italiens

Electroboy de Marcel Gisler
Comme chaque été, des milliers de yeux se posent devant les toiles qui s'élèvent dans la petite ville du Tessin où se tient depuis 67 ans le Festival del Film de Locarno. Entre surprises documentaires, fictions osées et rétrospectives magnifiques, la programmation sait aller pêcher où il faut, au risque de manquer, parfois, quelques prises. Retour sur les premiers jours du festival qui se clôt samedi.

12 août 2014

Chilly Speaches: Juillet 2014

Illustration: Johanne Roten 





Chilly Speaches du mois de juillet: un mois qui implique une autre temporalité. Moins d'événements semblent se passer en dehors des grands festivals et chacun prend un autre rythme. Pour refléter cette situation, Think Tank vous propose un Speaches plus chill avec la moitié de la rédaction pour un menu frais et léger avec des conseils lectures, des tubes et des échappées. Avec une teinte mexicaine.

06 août 2014

3 x 3 albums pour l'été

Photo: Bruno Aeberli



Qu'est-ce qui définit l'été? Un été sans beau temps est-il toujours un été? Ou est-ce seulement cet état de prélassement et de besoin de partir qui nous donne ce sentiment commun de vivre une saison? Think Tank vous propose 3 x 3 albums pour distiller musicalement les différentes facettes de l'été: chill, love, intime, sauvage, suant, doux,...

28 juillet 2014

"On dadaesque narratives and printed words"
Une conversation avec Call Super

Illustration: JR Seaton








Cet article est au coeur d'une passionnante collaboration débutée l'an passé, fidèle à l'esprit de Think Tank: alors que le magazine Zweikommasieben n'en était presque qu'à ses balbutiements, ou plutôt à l'état de promesse, nous nous enthousiasmions en 2012 déjà sur ce qui allait devenir une publication essentielle sur les cultures électroniques. Le dernier numéro (9) sorti en grandes pompes, une co-publication avec Motto et un large relai médiatique l'attestant. Et l'on ne parle même pas des nombreuses soirées internationales d'excellente facture. Autant de raisons pour les inviter en tant que co-curateurs dans le cadre de nos soirées Entourage au Romandie de Lausanne, avec le non moins excellent artiste britannique Call Super. Voici donc la version française de cet interview fleuve effectuée peu avant avec notre l'invité de marque – sur le point de sortir Suzi Ecto, son premier album très très attendu. 

18 juillet 2014

Pop lucide : synthés nationalistes

Illustration: Chi-Long Trieu

Inauguration d’une nouvelle rubrique sur Think Tank. Pop Lucide s’intéresse à la pop, sous toutes ses coutures: mainstream, tubes et produits de masse. Avec pour point de départ, la volonté de s’opposer à une vision d’une pop neutralisée, normalisée, agrégat de simples marchandises musicales standardisées et sans aspérités. Pour nous, la pop se construit et s’offre aussi comme un endroit de lutte, de réappropriation, de positionnement, de pouvoir. A travers des articles théoriques ou des anecdotes croustillantes, seront observés ces moments où la pop devient porteuse de messages sur la société, d’injonctions ou de promotions plus ou moins voilées, que ce soit pour renforcer le discours hégémonique ou au contraire pour faire passer des idées subversives, dans une logique qui peut évidemment constituer un processus de récupération mais pas uniquement. On commence en douceur avec du soleil, des synthés 80’s, le tout à la gloire du nationalisme portugais.